LogoLogo
Comparer
business brainstorming graph chart report data concept

Choix de l’assurance RC Pro pour un courtier bancaire

Table des matières

Diriger une entreprise implique d’anticiper les éventualités qui peuvent être de nature à remettre en cause son existence. Ainsi, le choix d’une assurance RC Pro pour un courtier bancaire s’inscrit dans cette logique. En effet, peu importe le secteur d’activité, les fautes, les erreurs ou négligences sont légion.

L’assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro) vient donc à point nommé pour couvrir tous les dommages que vous seriez appelé à causer à un tiers dans le cadre de l’exercice de votre profession de courtier en banque.

Vu la pléthore de produits d’assurances disponibles sur le marché, il est difficile d’opérer un choix convenable. D’autant que celui-ci doit tenir véritablement compte des réalités de votre secteur d’activité. Et votre choix doit obligatoirement considérer un certain nombre de critères spécifiques au métier.

Qu’est-ce que l’assurance responsabilité civile professionnelle et pourquoi un courtier bancaire doit y souscrire ?

Peu importe le niveau d’expertise qu’un professionnel peut être à même de justifier, il n’est pas à l’abri des éventualités désagréables et la survenance de sinistres. Un dommage matériel ou une atteinte physique à un collaborateur, la nature des risques est variable. Cependant, en fonction de leur ampleur, ils peuvent occasionner des dépenses financières importantes, ou pire, contraindre à la cessation de vos activités.

Face à ces risques, la RC Pro intervient comme une solution à la fois préventive et palliative. Il s’agit concrètement d’une garantie spécifiquement adressée aux PME et TPE dont le but est de couvrir les dommages et intérêts dans le cas où l’entreprise est en cause dans le cadre de ses prestations. Ainsi, pour la sécurité financière de toute entreprise proposant des services et du conseil comme le courtier en banque, la souscription à une assurance RC Pro est indispensable. En peu de mots, cette assurance prendra en charge les dommages causés à autrui dans le cadre de l’exercice de vos activités professionnelles. Ceux-ci peuvent découler d’une erreur, d’une négligence ou d’une faute.

Comment bien choisir son assurance RC Pro ?

Le choix d’une assurance RC Pro pour un courtier bancaire doit tenir compte d’un certain de critères déterminants. Ces derniers vont essentiellement vous aider à dénicher le produit d’assurance le plus avantageux, autrement dit celui pourra couvrir vos activités dans une large mesure sans pour autant être excessivement coûteux. Voici comment vous devez vous y prendre.

S’assurer de l’adéquation entre les préjudices couverts et les spécificités de votre profession de courtage

Avant de vous engager dans un contrat d’assurance RC Pro en tant que courtier bancaire, il est nécessaire de recenser d’abord les spécificités et toutes les diversités de vos activités. Autrement dit, vous devez avoir une vue d’ensemble sur vos activités pour déterminer les préjudices à couvrir. Ensuite, vous devez pouvoir expliquer dans les moindres détails les subtilités du métier et les risques associés que vous souhaitez couvrir.

Etant donné que vous offrez des services de consultance, votre assurance RC Pro doit être en mesure de couvrir à la fois :

Les manquements au devoir de conseil ;
Les pertes financières ;
Les dommages immatériels comme la perte des données informatiques ;
Les dommages immatériels non-consécutifs tels que les coûts liés au retard dans la finalisation et la livraison d’un projet.

En réalité, la loi oblige les courtiers en banque à fournir des conseils d’expert à leur client, et ce, avec une garantie de résultat. Cela implique qu’un client non satisfait de vos prestations peut se retourner contre vous et demander réparation. La souscription à une assurance RC Pro permettra de couvrir les diverses dépenses nécessaires au dédommagement du client.

Prendre en compte de la territorialité des garanties

Dans l’exercice de votre métier, vous êtes amené à fournir des conseils à des clients à l’étranger ? Il est indispensable que votre assurance RC Pro en tienne compte pour mieux protéger votre entreprise. De façon concrète, les garanties de votre assurance doivent s’appliquer partout où vous intervenez.

A défaut d’être internationale, les couvertures de votre assurance RC Pro doivent s’appliquer tout au moins sur toute l’étendue du territoire où vous exercez. Autrement, vous pouvez bel et bien souscrire une assurance, croyant être à l’abri du danger, alors que cette dernière exclut peut-être une zone déterminée. Nous vous recommandons de bien vérifier si une clause mentionne quelque chose de cette nature avant de signer le contrat. S’il y a le besoin de couvrir vos activités à l’étranger, vous devriez en discuter avec l’assureur.

Maîtriser le fonctionnement de sa franchise dans le contrat d’assurance RC

Après avoir défini les garanties associées à votre profession de courtier bancaire, vous devez ensuite vous intéresser au fonctionnement de votre franchise. Par franchise, il faut entendre la somme que l’assurance ne prendra pas en charge lors d’un sinistre. En effet, en fonction du type de l’assurance souscrite, le montant d’indemnisation va varier. Voilà une autre raison pour laquelle il faut une analyse de fond lors du choix d’une assurance RC Pro pour votre activité de courtier bancaire.

Il faut souligner que dans la grande majorité des cas, il existe deux grands systèmes d’indemnisation. En prenant pour exemple les dommages et garanties d’un montant de 1 000 euros, on a affaire à plusieurs cas de figure :

Si la franchise est un montant fixe, 200 euros par exemple, l’indemnisation sera de 800 euros ;
Si la franchise est un pourcentage, 10 % par exemple, l’indemnisation sera de 900 euros.

Vérifier les exclusions de garanties et les limitations des responsabilités civiles professionnelles

Destinée à protéger les entreprises contre d’éventuels sinistres, l’assurance responsabilité civile peut faire fi des garanties non nécessaires. Par exemple, il serait inutile pour vous, courtier en banque de faire la belle part aux dommages corporels, alors que les défauts de conseils et les pertes financières sont les risques auxquels vous êtes prioritairement exposé. En revanche, pour une entreprise intervenant dans le secteur des BTP, les dommages corporels ont toutes les raisons d’être intégrés.

Ainsi, les exclusions de garanties et les limitations définies dans un contrat d’assurance RC correspondent aux dommages qui ne seront pas pris en charge. Elles sont de plusieurs natures :

les pénalités prévues dans un contrat commercial en cas de retard de livraison ;
les préjudices passés, décelés avant les signatures d’un contrat.

Pour être persuadé que l’assurance RC Pro de son entreprise est fiable, veuillez prendre le soin d’analyser minutieusement chaque exclusion de garantie inscrite dans le contrat. Cela vous permet de vous assurer qu’aucune d’entre elles ne mettra en péril votre entreprise à la survenance d’un sinistre.

Étudier le plan d’indemnité de l’assurance responsabilité civile

En tenant compte des caractéristiques de votre entreprise — chiffre d’affaires, capacité, secteur d’activité — ainsi que les risques auxquels elle est exposée, les assureurs peuvent proposer un plafond de garantie plus ou moins élevé. En effet, le plafond d’indemnisation désigne le montant maximum que peut engager la compagnie d’assurance auprès de laquelle vous avez souscrit pour dédommager une victime lors d’un sinistre.

Choisir une assurance RC Pro pour courtier bancaire : Brokin pour vous faciliter la tâche

Comme vous pouvez le remarquer, la souscription à une assurance RC Pro est déterminante dès lors qu’on endosse la responsabilité de conseiller les particuliers dans leurs opérations bancaires. Il en va de la sécurité des collaborateurs (clients, salariés, investisseurs) et dans une large mesure, de la survie de l’entreprise après un accident.

Cependant, le plus grand défi reste de trouver le contrat d’assurance qui, non seulement inclut les garanties nécessaires à la couverture de vos activités, mais soit également abordable en termes de coût. Cela témoigne de la nécessité de recourir à l’expertise d’un spécialiste. Il se chargera de comparer les offres des différents assureurs et de trouver pour vous le produit qui conviendra le mieux à vos besoins.

En sollicitant l’expertise de ce professionnel, vous bénéficierez entre autres :

d’un conseil personnalisé : l’expert prend le temps de vous écouter et de comprendre précisément vos besoins afin de vous proposer le produit le mieux adapté à vos attentes ;
des tarifs plus avantageux : grâce à son expertise et à ses connaissances, il est en mesure de sélectionner pour vous le produit qui vous permettra d’obtenir des tarifs moins chers ;
d’un accompagnement tout au long du processus : il vous accompagnera tout au long du processus de souscription, vous conseillant et répondant à toutes vos interrogations.

Par ailleurs, afin de trouver le contrat d’assurance RC Pro adapté à ses besoins, le courtier bancaire peut s’appuyer sur l’efficacité d’un comparateur en ligne. C’est le cas notamment Brokin qui vous permet de trouver le contrat idéal en quelques clics. Une sélection de produits d’assurance adaptés aux professionnels de courtages en banque s’y trouve. Il ne vous reste plus qu’à simuler et trouver le contrat adapté en utilisant notre comparateur.

À lire aussi...
Quel est le salaire moyen d'un courtier ?

Le Salaire des Courtiers : Une Analyse Complète

couverture article (3)

Pourquoi faut-il inscrire ses coordonnées publiques sur le site de l’ORIAS en étant intermédiaires à l’ORIAS ?

couverture article

Les partenaires fournisseurs pour courtier en assurance

Retour sur l’interview de FinMag

etude tarifaire rc pro

Comment réaliser une étude tarifaire pour son assurance RC Pro ?